que dit la presse

 

que dit la presse

que dit la presse

Ajouter à mes favoris

accueil_1.gif

 

Assistance ?

que dit la presse

adhésion acabe

 

 

acabe abus des banques

 

 

 

 

 

 

 

magazines

 

 

 

 

 

Association Contre les Abus des Banques Européennes

que dit la presse

acabe avec votre mobile ?

Que dit la presse

que dit la presse Que dit la presse au sujet des banques

2015 - 2016 : De nouvelles obligations pour les banques, de nouvelles protections pour le consommateur...

2014 : La loi bancaire 2013 et son application sur l'assurance crédit, le surendettement, les frais bancaires... le PTZ 2014... le payTop ...

Juillet 2013 : le Crédit Mutuel ARKEA une usurpation d'identité sous la responsabilité de la banque, cela peut malheureusement arriver..

Juin, juillet août 2012 l'Acabe chez "les experts" de radio France Bleue d'Orléans

Février 2012 l'Acabe participe à l'émission sur RMC concernant les prêts immobiliers en période de crise.

Plus d'informations sont diffusées sur les litiges attachés aux fraudes à la carte bancaire.

Novembre 2010 la loi lagarde allège certaines dispositions envers les surendettés, obligent les banques à des contraintes supllémentaires dans la distribution des crédits et notamment ceux de la consommation

2010 l'hebdomadaire MAXI donne des conseils à ses lectrices, lecteurs aux fins d'alléger au mieux leurs crédits avec la participation de l'Acabe.

L'EXPANSION de mars dénonce les conditions de travail des conseillers banque et leurs conséquences et l'Acabe est interviewée (support sur le site de l'Expansion)

L'EXPANSION de septembre 2010 un dossier sur la succession et les banques avec la participation de l'Acabe.

2009, la presse s'intéresse au livret a, et expose les dérives des banques aux fins de s'accaparer une nouvelle clientèle. Les prêts immobiliers type "relais" sont mis en exergue de part la difficulté de revente de l'immobilier, entre autre.

Les interview de l'Acabe est interviewée par France Soir, Capital et le mensuel Stop Arnaques.


Au terme de l'année 2008, la crise financière provoque inévitablement des excès ce qui ne doit pas pour autant occulter les abus constatés au quotidien des banques face à leurs clients. Des nouvelles lois ont été votées et la jurisprudence bancaire est de plus en plus omniprésente.

Au cours du premier semestre 2008, la presse du secteur bancaire dénonce une situation internationale dans les milieux financiers plus qu'alarmante et l'épargne boursière est particulièrement concernée.

L'Acabe vous invite à consulter pour ce type d'actualités, ses rubriques spécifiques en direct.

Juin 2008 : A partir de janvier 2009, le livret A serait commercialisé par l'ensemble des enseignes bancaires dans les mêmes conditions, disposition exigée par la Commission européenne. Les intérêts resteraient exonérés d'impôt et attribuée qu'à une seule personne. Par contre, il ne pourrait plus servir de compte courant aux plus démunis et de ce fait le droit au compte devrait être renforcé.

Mai 2008 : Les frais bancaires sur les incidents de paiement sont enfin applicables, des engagements ont été pris par la Fédération Bancaire Française et l'Association des Sociétés Financières concernant l'encadrement des prêts à taux variable ou révisable.

Janvier 2008 : un collectif organisé face au Crédit Foncier concernant les prêts immo à taux variable, affaire à suivre.

Dossier de la Société Générale, en cours et à suivre..

Novembre 2007

Décret signé concernant l'encadrement des frais bancaires sur les incidents de paiement.

La signature électronique sera proposée à priorori aux clients des caisses d'épargne : leurs agences seront équipées d'une tablette graphique qui permet d'inscrire numériquement la signature sur les documents, c'est-à-dire qu'un capteur enregistre les infos biométriques comme la vitesse d'écriture et de pression qui permettent alors d'identifier le signataire.

Le législateur autorise la Banque Postale à diffuser des crédits à la consommation, il faut toutefois qu'elle se trouve un partenaire pour partager cette future activité très lourde dans la gestion de bases de données notamment dans le scoring, risque client.

Remise en cause sur le montant des frais bancaires, demande de transparence, et mise en cause des établissements bancaires sur la fiabilité des conseils épargne envers leurs clients.

Octobre 2007

Le GIE qui regroupe bon nombre d'enseignes bancaires françaises gère 70 % des cartes bancaires émises en France a été rappelé à l'ordre pour ses tarifs élevés.

Septembre 2007

Les taux pratiqués dans les banques ont augmenté : plus aucun taux en-dessous de 4 %, certains frôlent les 6 % en taux effectif global.

En effet, ces bénéfices de contrats d'assurance couvrant le décès, l'incapacité et l'invalidité souscrits dans des prêts immobiliers n'auraient pas été reversés aux assurés conformément à la réglementation.

Source 2015

Par e-mail, votre question avant 16 heures, notre réponse dans la journée.

Une question urgente ? + 33 899 236 821 (0.70 €/min.) du lundi au jeudi 9h-12h et 14h-17h

que dit la presse © Acabe